Pour les balades

Quand il était en moyenne section, mon fils m’a demandé un sac de postier. Entendez par là une sacoche à bandoulière où il pourrait ranger ses petits mots et les distribuer façon facteur.

Depuis 3 ans, cette sacoche le suit partout. Je trouve qu’elle a plutôt bien résisté au temps mais, en ce début d’été, la pochette arrière s’est décousue en restant accrochée à une branche d’arbre en forêt et il était temps de faire quelque chose.

J’ai donc refait non pas une mais deux sacoche du modèle Clément de Mavada. Ils ont chacun choisi un visuel. Un bateau de pêche pour mon petit pêcheur et une licorne pour ma douce rêveuse.

IMG_6261

Leurs regards en voyant les sacs voulaient tout dire. Ils étaient ravis.

On voit nettement que la première pochette avait pris de l’âge :

IMG_6262

Dans le détail :

Sacoches Clément bateau

Sacoche Clément licorne

C’est parti pour de nouvelles aventures !

Le cadeau de fin d’année de maîtresse Sarah

« Maîtresse Sarah, elle est belle et elle fait du sport alors je veux un sac de sport avec du rose et qui brille »
Voilà les doléances de mon CP qui a très envie de faire plaisir à sa maîtresse.

Je suis à nouveau partie sur un sac Boston de Sacôtin parce que je le trouve vraiment beau et bien conçu. Ni trop grand, ni trop petit, un sac de sport idéal.
Un jour, ce serait bien que je m’en fasse un…

Pour le côté rose, il est servi avec ce plumetis fushia et côté « qui brille », j’ai choisi le simili cuir Svarowski ébène.

IMG_6160

IMG_6159-001IMG_6162IMG_6172

On y a ajouté une tasse parce que celle qu’il lui avait préparée pour Noël a été renversée par un de ses camarades de classe. Il lui a aussi préparé une carte.

 

Voilà qui clôture cette chouette année scolaire (mais intense) (mais chouette)

Maintenant, repos !

 

Le cadeau de fin d’année de Maître Romain

Mon fils est en CP et a, comme enseignante, la directrice. Cette dernière est déchargée un jour et demi par semaine par Maître Romain. Maître Romain jour du ukulélé et fait des animations musicales très appréciées par mon grand. Il a voulu partir sur ce thème pour le cadeau de fin d’année.
Coudre pour un homme aurait été une grande première et je suis restée sans inspiration. J’ai donc cousu pour ses 2 enfants et ai mis dans son paquet une carte cadeau Cultura qu’il utilisera comme il l’entend.

Mon Everest 2017 : une robe médiévale

Ça a démarré en juin 2016. Après avoir offert son cadeau de fin d’année à mon amie Elodie (qui était en fait maîtresse Elodie pour mon grand, cette année là), elle m’a dit qu’elle était témoin de mariage en juin 2017 et qu’elle devait porter une robe médiévale. Soit. Elle a ajouté qu’elle avait vu la robe de ses rêves mais pas dans les bonnes couleurs et qu’elle aimerait que je lui couse sa tenue. Ah.

Je ne vais pas mentir, à cet instant là, mon cerveau me disait que je n’en serais jamais capable.

C’est là qu’Elodie a dit : vu le sac que tu m’as offert, tu en es tout à fait capable. Re-ah !

Et on s’est lancées, toutes les deux, dans ce projet. Visualisation des modèles, choix des tissus, mesures, couture, re-mesures, broderies et re-couture, quelques pleurs, il faut l’avouer, de peur de ne pas finir à temps et surtout de ne pas être à la hauteur mais, quelques jours avant le mariage, la robe était prête et elle lui allait.

Super-gros-méga-ouf !

Le jour J, elle est passée me voir, coiffée, habillée, magnifique.

IMG_5870

Je voudrais profiter de cet article pour la remercier de m’avoir embarquée dans ce projet fou. Ça fait de bien de se dépasser et de se dire que c’est possible.

 

La fête des mères

Pour ma maman et ma belle-maman, j’ai voulu faire un tout petit sac, pour changer des gros qui sont lourds. J’ai flashé sur un magnifique lin enduit que je voulais tester, c’était l’occasion. J’ai laissé ma fille choisir le coton pour ses grands-mères (après pré-sélection quand même, ne prenons pas trop de risques). Ce petit Menuet (patron Sacôtin) est idéal pour une soirée ou une balade en ville. Lors de la prise de photos, le sac était tout frais et le lin ne s’était pas encore remis des manipulations. Il s’est auto-lissé par la suite.